Histoire de la Belgique

Forum racontant la Belgique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Face à ces constats, le MR considère :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fanny Maistriaux
Admin


Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Face à ces constats, le MR considère :   Mer 22 Fév - 6:01

1) Que la politique en matière de drogues doit se situer dans une voie médiane, qui consiste pour les pouvoirs publics à maintenir un juste équilibre entre l’approche prohibitionniste et l’approche antiprohibitionniste. Il s’agit donc de développer un dispositif d’ensemble, qui permette de mener une politique globale et intégrée, en vue à la fois d’agir efficacement sur l’offre et sur la demande de stupéfiants et de limiter les conséquences de la consommation de drogues sur le plan de la santé et de la sécurité publiques.

2) Qu’il convient d’organiser ce dispositif, ainsi que de prévoir son financement. Ce dispositif doit être organisé au niveau fédéral, c’est à dire en regroupant les niveaux fédéral, communautaire et régional.

3) Que la politique à mener doit être basée sur la prévention et sur l’information pour les non-consommateurs et les consommateurs, en particulier vis-à-vis des mineurs d’âge. Elle nécessite également que l’on développe une réelle éducation au bien-être et de protection des mineurs ;

4) Qu’il convient d’élaborer un cadre clair, et envisager les aspects qui viennent d’être évoqués, en garantissant une réelle égalité de tous devant la problématique des drogues, en particulier sur le plan judiciaire. La lutte contre les drogues n’étant pas la lutte contre les drogués.

5) Que la Belgique sollicite une initiative européenne permettant de définir une politique harmonisée de lutte contre la drogue dans les pays de l’Union européenne et vis-à-vis de la Communauté internationale.

6) Qu’une procédure d’évaluation permanente des politiques menées doit être définie, afin de pouvoir opérer en temps opportuns les adaptations qui se révèleraient nécessaires.

7) Qu’il est indispensable de développer en parallèle une politique de lutte contre le trafic de drogues et de répression ferme de la criminalité qui y est liée, aussi bien sur le plan interne que sur le plan international. Au niveau européen, il convient d’ orienter les relations extérieurs de l’Union, de manière à prendre en considération l’attitude à l’égard des pays producteurs et les mesures visant au contrôle des flux financiers (blanchiment) liés au trafic des drogues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoirebelgique.goodforum.net
 
Face à ces constats, le MR considère :
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poussette double face à face?
» Bébé face au monde
» Poussette qui se plie avec hamac face parents, avec guidon ?
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» A partir de quand face à la route ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoire de la Belgique :: Les Partis Politiques :: Mouvement réformateur-
Sauter vers: